Toi, moi, nous...et les autres!!!

24 mai 2017

Enfin du beau, du chaud !!

Hummmm qu'il fait bon être dans son jardin, admirer ses fleurs, les regarder évoluer, s'épanouir pour nous donner le meilleur d'elle même....

Non je n'ai pas l'âme spécialement bucolique, mais aujour'hui j'apprécie tout simplement.

Hier j'ai pris une RTT, bien qu'en retraite depuis  6 ans maintenant, j'aime de temps à autre prendre une journée pour moi, seule, bah cela ne me change guère lol mais ce que j'entends par là c'est tout bonnement une journée où je fais ce que je veux. Là en l'occurence, j'ai pris un ter et je suis allée à Nantes passer la journée.

Je n'attendais rien de particulier de cette journée où je renouais avec un passé pas si lointain, j'ai retrouvé cette connaissance.. égale à elle même ni mieux ni plus mal.  La journée s'est déroulée identique, le même endroit, rien de nouveau, nous nous retrouvions comme si nous nous étions quittés la veille...comme de vieux complices, chacun avec son histoire et notre histoire commune. Cette journée a été jalonnée de conversations plus ou moins anodines chacun de nous ne voulant blesser l'autre...d'un déjeuner frugale sur la terrasse de sa maison, nous lézardions chauffés par le soleil un léger souffle de vent le moment était sympa mais la magie avait hélas disparue en tout cas pour ce qui me concerne, cette journée m'a semblée longue et sans vouloir être impolie j'avais hâte qu'elle s'achève... je n'y ai pas, hélas,  retrouvé la saveur connue !!! Malgré les efforts certains de cette personne, le manque, l'absence de l'autre n'en étaient que plus évidente, voire cruellement cuisante.

On me déposa à la gare une heure avant mon départ, comme à l'accoutumée et oui certaine chose ne change pas, cela m'a fait sourire ...  mais, ouf enfin seule, je me suis assise à la terrasse du café, j'ai commandé la boisson du même nom accompagnée d'un verre d'eau et pleine d'espoir je scrutais les BMW noires...en profitant d'un beau et chaud soleil. A l'heure dite je montais dans le TER.

 Résultat d’images pour image de terrasse de café nantes

(image pris sur le net)

 

 

Posté par Esterina à 17:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 mai 2017

Spectacle !!!

Vendredi soir, mon époux et moi sommes allés au théâtre de la ville où je réside, pratique à deux pas, pas besoin de voiture, bref que du bonheur.

Cette soirée était le dernier spectacle offert par ma fille cadette pour notre Noël...cette représentation s'intitulait " LE SIFFLEUR" jamais entendu parlé...

Qu'en dire et bien que du bien voire à conseiller si cela passe vers chez vous, c'est un condensé d'humour, de musique classique, baroque, moderne, tous les styles de musique sont représentés et ce qui en fait la particularité et bien c'est que cette musique est sifflée. oui sifflée...c'est tout simplement magique.

Cet artiste s'appelle Fred Radix et est accompagné d'un quatuor...il est drôle, taquin avec les spectateurs et nous fait participer à l'aide, entre autre,  d'un quizz sur tel ou tel morceau et je peux vous assurer que cela ne manque pas de sel... c'est drôlissime!!!vous l'aurez compris ce spectacble m'a enchantée.

Fred Radix / Le Siffleur au plus grand cabaret du monde 2016 - France 2

 

J'espère que vous pourrez lire cette vidéo sinon youtube ....

Donc à l'évidence ce week-end commençait plutôt bien...hélas l'ennui est revenu,le samedi comme les jours précédents et bien oui seule, encore seule toujours seule...c'est chouette la vie de retraitée quand il y a du partage ... nous je crois que nous ne partageons plus grand chose, si ce n'est le quotidien morne d'une vie qui s'étire où chacun de nous vaque selon ses envies, son bon vouloir, sans se préoccuper trop de l'autre...sincèrement, je ne voyais pas ma vie de retraitée ainsi. Aujourd'hui ma moitié est là ...et bien nous nous sommes querellés...youpi vive la vie à 2 !!!

 

La vie est un sepctacle que l'on devrait intitulé, "la divine comédie" déjà utilisée mais combien vraie ou encore "chronique d'une mort annoncée" pris également...bref la vie à deux peut être mortifère .... 

 

  

Posté par Esterina à 14:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

17 mai 2017

Que pourrai je bien dire aujourd'hui !!!

Que mes journées se ressemblent, oui elles se ressemblent car je n'ai pas la volonté,  ni le désir d'y remédier. Je crois que je me complais dans cet état de langueur, de douce mélancolie, non d'ailleurs pas si douce que cela, hier par exemple a été une journée particulière, mêlée de tristesse et de pleurs, mon envie de fuir chevillée au corps que combat avec une forte énergie une inertie que je ne m'explique pas....Cette attente m'est devenue insupportable ....alors pour m'aider j'ai écris un ultime sms ....et là, encore le silence, est ce de l'indifférence, une façon de se protéger, de ne pas rompre la parole donnée..ou tout bêtement ne pas l'avoir lu...

Quoi qu'il en soit, depuis ce jour où tout à basculé, dans le même temps, le même jour,  un e mail émanant d'une de mes relations me demandait d'accdepter de reprendre nos conversations, celles ci lui manquant trop et depuis nous communiquons, cette personne m'aide, car elle me connaît bien, et idem pour moi, je connais son caractère difficile, son manque de sincérité parfois et je n'ai aucune illusion la concernant mais je prends ce qu'elle m'offre pour le moment. A savoir de longues discussions sur tout, sur la vie, la politique, la famille, se retrouver dans sa maison autour d'un ptit plat gentiment cuisiné pour l'occasion et me laisser ainsi porter....comme nous le faisions il y a encore un an.

Sachant que ni l'amertume, ni la rancune ne m'habitent, nos conversations ont repris et très vite notre complicité d'hier est revenue...Alors, pourquoi pas !!! demain est un autre jour.

cliquer sur l'image et....oui la roue va tourne !!!!

Résultat d’images pour la roue tourne

 

Posté par Esterina à 17:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 mai 2017

Investiture !!!

Et bien voilà c'est fait, nous avons le bel Emmanuel comme nouveau Président de la République.

Comme beaucoup de français et de françaises, ce matin j'ai regardé la passation de pouvoir, non pas que je sois une fervente "d'En marche", mais je salue l'exploit de ce fringant jeune homme qui a brigué et qui a réussi ce pourquoi il s'était mis en marche.

Ce n'était pas mon candidat, trop à droite pour un homme "dit de gauche" mais il a l'intelligence de vouloir réunir ce que certains souhaitaient, à savoir prendre des hommes d'opinions diverves pour être rassembleur. Ce que je redoute n'est pas qu'il réussisse, non, mais que ce soit toujours au détriment des mêmes, c'est à dire les sans grade, les pauvres, ceux qui, bien que travaillant ne peuvent s'offrir des costards, et surtout qu'il détricote le code du travail cela me va jusqu'au doigts de pieds... Pour moi, le code du travail est le garant du droit de chacun, des patrons et des salariés...Je suis et reste contre la loi El Komeri.

Pour le reste, je lui souhaite bonne chance, je ferai partie de celles  et ceux qui ne manqueront pas de veiller au grain et qui n'hésiteront pas à descendre dans la rue pour lui rappeler qu'il n'est pas le Président des nantis...mais de tous les français...et qu'hélas beaucoup sont dans la détresse...pour que Marine la serrure ne repointe pas son nez ....Emmanuel fait ce qu'il faut !!!!

Pour autant, il me semble inopportun de rabâcher que ce couple à une différence d'âge, qu'est ce que l'on s'en fout, cela reste du domaine privé et ces attaques sont choquantes et ne grandissent certainement pas ceux qui les profèrent. Pour ma part,  je trouve notre première dame, jolie, élégante, classieuse et lui, notre président et bien j'ai trouvé ce matin devant mon écran de télé, qu'il incarnait avec une hauteur certaine sa fonction et que cela avait manqué cruellement à ces deux prédécesseurs.

Donc à suivre !!!!

Posté par Esterina à 16:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mai 2017

Le silence !!!!

qui perdure, j'avais espéré pauvre de moi que pendant mon absence...je trouverai à mon retour un message, un appel et bien que nenni...le silence s'installe violent, inexorable...c'est fou le bruit que peut faire le silence. Ma tête est habitée, les images s'entrechoquent, je les chasse mais elles persistent, reviennent sans vergogne me rappeler le vide que génère cette absence.

J'ai envie de fuir, de mettre une distance certaine, mais hélas on part toujours avec soi..alors que faire ???

A la fin du mois, je retrouverai mon Paris si cher et mes amies pour quelques jours, je souhaite que ce court séjour m'apporte enfin la sérénité et qu'il soit salvateur...ce recul nécessaire m'aidera à voir plus clair en moi sur ce que je souhaite pour mon avenir. 

 

RESTER ou PART

 

Mais une chose est certaine, je ne veux plus de cette vie faite faux semblants et de compromis ...Alors advienne pourra !!

Posté par Esterina à 16:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]


20 avril 2017

REFUS !!!

Être dans le déni ne conduit nulle part, aussi ce matin j'ai séché mes larmes et je me suis dit ma fille réagit...  j'accepte cet état de fait, ce qui ne veut pas dire que je renonce, la vie a voulu que nos chemins se séparent, peut être pour toujours... ou pas, mais le tout est qu'aujourd'hui c'est ainsi.

A l'évidence, les liens du coeur ne suffisent pas à maintenir ensemble deux personnes, la raison, les conventions, la société et surtout la famille sont des carcans terribles...et souvent insurmontables.

Que ferais tu si tu n'avais pas peur ? 

Voilà une question à laquelle je ne répondrais pas, il y a un âge pour tout, au mien on ne refait pas sa vie, on la poursuit et on s'accomode au mieux de ce qu'elle donne, ce qui en fait le sel et bien ce sont les joies que l'on s'autorise...Et L'espoir de les vivre à nouveau !!!!

Et toi que ferais tu si tu n'avais pas peur ?

Posté par Esterina à 15:58 - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 avril 2017

L'amour c'est du boulot !!!

Voilà un titre qui interpelle pour le moins, ce matin dans la salle d'attente de mon kiné je feuilletais un magasine féminin et je tombe sur cet article.

Je le parcours. Après cette lecture, il en ressort que la clé de la réussite en amour est une conscience aiguë de soi et de l'autre. Que pour bien se connaître, il est important de se tourner vers le passé pour y chercher les causes de nos comportements actuels. Et bêêê, moi qui ai le moral en berne, je n'avais vraiment pas besoin de cela, me tourner vers le passé que nenni, pas que de bons souvenirs, de plus si on remonte à l'enfance aie aie aie.

Pourtant certaines plaies encore béantes conditionnent à n'en pas douter ma façon d'être, mon questionnement permanent sur le bonheur, le partage, sur la vie de couple en général et là, les interrogations sont multiples.

Je me défends d'être une romantique, bien trop terre à terre et pas née de la dernière averse....mais c'est sans compter avec la fleur bleue qui sommeille en moi et qui se réveille de temps à autre. Lorsqu'il s'agit des relations sentimentales, le pessimisme, les coups durs permettent de dissiper, si besoin était et de faire voler en éclat les illusions de l'amour romantique.

Rêver au prince charmant, c'est ridicule cette garce de Cendrillon à piquer le dernier et ce depuis belle lurette, pour autant cela reste "the" quête on y croit, on veut y croire, et quand on l'a trouvé ....bah on se leurre !!! pour une promesse certes tout à fait louable au demeurant il vous largue, vous laissant avec votre amour, votre coeur en lambeaux et votre seule tristesse pour compagnon pffff, le meilleur ne vaut pas la corde pour le pendre...oui là je suis amère.

Lorsque l'on est en couple on s'interroge parfois, souvent  après une engueulade sur le "dois je rester" ou non avec mon/ma partenaire, une règle simple s'impose : 

si nous pouvons contempler notre vie et affirmer, après mûre réflexion, que nos souffrances viennent de façon indubitable de l'autre, alors nous devrions le quitter. Mais si nous avons le pressentiment que nous pourrions à nouveau éprouver le même genre d'insatisfaction avec une/un autre partenaire, nous devrions peut être de choisir de rester en couple. Il y a une différence entre faire l'expérience de la dureté de la vie avec une personne et faire cette expérience à cause d'elle.

D'accord mais cela reste un pressentiment comment être certain/certaine sans vivre cette expérience? L'usure, les différences, toujours comprendre, faire des compromis, accepter l'autre tel qui l'est, oui et l'autre vous accepte t'il tel que vous êtes??? En fait tout n'est qu'une question de curseur, de marqueur sur notre capacité à accepter les différences du partenaire... conséquence une sorte de comptabilité serait l'ultime but de l'amour. Moi qui est toujours eu une adversion pour les chiffres...je comprends mieux ma difficulté à résoudre la problématique.

Ma conclusion pour la longévité du couple, restons nous ? par sécurité, par confort, par lâcheté, par habitude ou par amour, ne prenant ainsi pas de risque et en poursuivant avec plus ou moins d'amertume notre vie...laissant sur le bord du chemin, le désir, le plaisir et ce qui fait que la vie est belle et lumineuse.

L'amour c'est du boulot, non l'amour c'est doux c'est fluide, çà prend aux tripes, c'est tout en émotion, en ressenti, le coeur palpite, le ventre fait scrunch scrunch, çà fait mal pour faire du bien, c'est la vie on est EN VIE.  

Posté par Esterina à 16:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 avril 2017

Le manque !!!

S'est installé, là accroché comme la moule à son rocher, il ne me quitte pas, il me ronge. Pourquoi attendre ce qui vraisemblablement ne viendra pas.

L'espoir, oui l'espoir fait vivre et je continue à couvrir après des/mes chimères, je rame à contre courant, lis, relis et vis par là même ce qui a été.

Sans ses mots quotidiens je n'ai plus envie de me lever, ces petits mots étaient mon bonheur du jour, ils me donnaient joie de vivre, pesss, avec eux j'étais tonique...j'avais 20 ans (ok je ne compte pas les mois de nourrice) mon soleil s'en est allé et à l'ombre je m'étiole, je me flétris.

Résultat d’images pour age de fleur fanées

Posté par Esterina à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2017

DIS QUAND REVIENDRAS TU?

Cette question je me la pose tous les jours, elle est adaptable s'adressant, suivant les circonstances, à la vie de tout un chacnun. Elle concerne les enfants venus vous rendre visite et qui repartent,  à un amant qui nous quitte, un ami parti en voyage, une amie qui ne vous donne plus de nouvelle, le soleil qui se fait trop rare, bref cette question posée il faut attendre la réponse, souvent tardive...ou qui ne vous convient pas parce qu'injuste à vos yeux, voire absente et là, ce silence s'installe, violent, incompréhensible et instaurant un mal être, un désarroi ...cette insidieuse mélancolie qui dure, perdure.

Le 16 mars j'ai reçu un sms, qui m'a profondément bouleversées, il émanait d'une personne à laquelle j'étais profondément attachée, mon âme soeur, mon pendant, nous étions sur la même longueur d'ondes, pensions souvent la même chose et avions les mêmes désirs. Sans elle, je suis tronquée, inexistante, cette personne me manque chaque minute, sans elle mes journées n'ont aucun sens, je ne rêve plus, je suis vide, asséchée. 

En écrivant ces lignes, ma gorge se serre, les sanglots montent, cette personne était le sel de ma vie, ma joie de vivre, mon coin de ciel bleu, cela fait très guimauve que d'écrire cela, mais c'est tellement vrai, que tant pis si cela semble culcul... les sentiments comme la façon de les exprimer sont divers et variables. La vie parfois nous joue des tours, je n'avais vraiment pas envie de jouer " qui perd, gangne"  c'est une jeu juste CON !!!

Comment retrouver ma joie de vivre? certes tourner la page...facile à dire. La fin d'une histoire peut donner naissance à une autre, encore faut il le vouloir moi ce que je voudrais c'est poursuivre cette histoire, ce goût d'inachevé est trop nul.

Barbara - Dis, quand reviendras-tu

Puisque la vie est écrite comme un livre, je me dis parfois que ce chapitre est sans doute clos, mais dans chaque ouvrage il y a des rebondissements, j'attends le mien !!!! 

Alors dis quand reviendras tu?????

 

 

Posté par Esterina à 15:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 octobre 2016

Je vous parlais de Philomène

SAM_5397__800x440_SAM_5464__800x573_

 

Et bien la voilà, cette dame qui frise les 90 printemps est ma marraine, je suis au milieu et l'autre dame est bien c'est ma cousine la dernière de la fraterie, que je j'avais pas connu lors de mes dernières vacances d'adolescente dans cette maison où mon père a vécu enfant bon vla le temps lol...en Effet Sandra est née bien des années plus tard, et moi ayant perdu mes deux parents, je n'avais plus aucune nouvelles de la famille de mon père...ni de celle qui résidait en france d'aillerus et par voie conséquence l'éloignement n'a en rien facilité pour renforcer le lien familial pour la famille italienne.

Donc cette journée passée à Colfélice a été riche d'émotions diverses, ce retour précipité dans l'enfance, la justesse de ma mémoire, faire connaitre à mon mari mes racines, la maison où avait vécu mon père...tout ceci ne m'a pas laissé indifférente et c'est avec une immense joie et un peu de mélancolie que nous avons continué notre séjour en italie chez nos amis qui résident à Picinisco à une trentaine de kilomètres de Colfélice...

SAM_5467__800x582_SAM_5425__800x421_SAM_5426__437x800_

 

Voici un petit aperçu d'une matinée du mois d'août à Picinisco, la procession et oui faut bien sortir les saints de temps à autre, mécréante que je suis,  les hommes au café et moi profitant du soleil et me désaltérant ...

Nous avons eu la joie, pour moi de retourner à Rome et pour mon époux de découvrir cette ville éternelle, sa mgificence, son histoire waouh que de souvenirs que je ne manquerai pas de partager avec toi mon blog et aussi avec les visiteurs qui voudrons bien s'arrêter.

 

 

 

 

Posté par Esterina à 13:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]