Toi, moi, nous...et les autres!!!

19 juin 2018

En ce moment,

Je pourrai dire que le moral va plutôt bien, encore que le fait d'attendre le résultat d'un examen médical met ma patience à rude épreuve, on m'a dit environ quinze jours...çà fait n'en fait que huit, pour autant cela n'empêche nullement mon esprit de vagabonder et pas toujours dans la bonne direction...hypocondriaque !!!! non certainement pas anxieuse tout au plus...il y a des mots tel que "biopsie" qui font fliper car d'emblée on l'assimile au cancer, alors que prélèvement et analyse non, cela revient sans doute aucun à la même chose...tout cela pour dire que c'est long la culture lol.

De plus hier, épreuve du bac français pour l'une de mes petites filles, bien entendu l'épreuve terminée, elle nous a donné ses impressions...qui forcément ne sont pas excéllentes, persuadée comme ses copines d'avoir fait un hors sujet...de l'entendre être déçue çà fait mal, un peu mal, sachant que quoique l'on dise cela ne change rien !!! encore une fois la réponse se trouve à la fin d'une attente qui se veut toujours interminable.

Pour clore le tout, ma seconde fille qui réside à quelques kilomètres de chez nous, nous a annoncé qu'elle songeait, si tout se passait comme elle l'envisageait... qu'elle mettrait sa maison en vente ou en location, d'ici à la fin de l'année, afin de vivre avec son chéri...waouh quoi de plus légitime au fond.... je trouve cela un peu précipité...mais bien entendu je me suis gardée de tout commentaire.

Comme la mode est au vintage et ce groupe (avec de nouvelles têtes fait une percée) ne boudons pas notre plaisir.

Les Parisiennes - Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine (1968)

Posté par Esterina à 16:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]


06 juin 2018

Spiritualité et connaissance de soi !!!

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi

Voici le dernier livre de Laurent Gounelle, qu'en dire et bien qu'il nous pousse à la réflexion sur la connaissance de soi et la spiritualité. J'aime ses livres, ils sont riches, percutants et celui là m'a surprise, moi qui athée jusqu'au bout des ongles, je me suis forcément attachée à l'un des acteurs principaux de ce livre en la personne d'Alice, elle aussi athée.

Mais je dois avouer qu'au fur et à mesure de ma lecture et des découvertes que faisaient Alice sur la religion, les évangiles et le parallèle avec les religions orientales, l'hindouisme par exemple et Lao-Tseu en particulier, j'étais captivée, le message est profond et là encore on se rend compte, hélas, que la religion catholique a, par des tours de passe passe ou de mauvaise interprétation des évangiles,  passée sous silence une vérité universelle. 

Il est vrai que l'on répète souvent, "aide toi et le ciel t'aidera", mais l'on sait aussi qu'une prière ne changera pas grand chose, que dans le ciel il n'y a rien et surtout pas dieu, le pauvre serait largement percuté et perturbé par les avions, mais que ciel ainsi que notre richesse résident en nous (encore faut il être initié à les découvrir).Je crois que si l'église nous apprenait à réfléchir de façon philosophique, de disséquer ce qu'est vraiment le message de Jésus, plutôt que de nous berner et surtout à nous culpabiliser avec nos soi-disants péchés et bien peut être qu'elle attirerait davantage.

Tout ceci pour dire, que ce livre est bien écrit, même si j'ai trouvé la fin un peu bâclée, c'est un excellent moment de lecture et de réflexion.

Posté par Esterina à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2018

Cadeau de fête des mères,

Lors des dernières vacances de ma fille aînée j'avais flashé sur une paires de nu-pieds très originaux mais voyant le prix, j'ai dit bah enfin de compte ils ne sont pas si beaux que cela...et nous avions continué nos emplettes...

Mais c'était sans compter sur la petite rusée qui en cachette, le jour suivant, s'était empressée de me les acheter...j'étais ravie et mes pieds sont très joliment parés....

Connaissant mon goût pour le développement personnel, ma seconde fille, elle s'est orientée vers le bien être et m'a offert un soin intitulé "Access Bar's" Ce soin est une technique efficace et rapide pour libérer les noeuds énergétiques, par le toucher des 32 points situés sur la tête. Il a pour but de débloquer des domaines précis de votre vie :

Diminution du stress et de l'anxiété, diminution des insomnies, relaxation profonde, le fameux et si difficile à atteindre le "lâcher prise, dissipation de blocages mentaux et émotionnels...Nettoyages des mémoires karmiques et réalignement des chakras.

Inutile de préciser qu'il faut y croire et le tenter sans aucun à priori...ce que j'ai fait, avec la plus grande des bienveillances, me disant cela ne peut que m'apporter et dans le cas contraire cela ne me fera aucun mal...

Donc ce matin à l'heure dite, je me suis rendue dans cet institut où tout est axé sur le bien être, des tisanes en passant par les pierres semie précieuses, les elfes, les huiles essentielles, les bougies,  etc...

Afficher l’image source

Une jeune fille m'invite gentiment à pénétrer dans la cabine dédiée au soin et j'attends...Comment appeler cette dame, le terme énergéticienne me vient à l'esprit donc ce sera mon énergéticienne...Nous échangeons quelques mots et la séance commence...

Je suis allongée, habillée mais pieds nus et une couverture me recouvre...là par de petits geste précis, une légère pression se fait à différents endroits de mon crâne, à un moment nous nous relions par nos majeurs, quelques minutes puis de nouveau les doigts de l'énergéticienne se positionnent sur mon crâne. 

C'est assez bizarre comme sensation, je ressens des fourmillements ainsi qu'un très furtif mal de tête, j'ai froid, je m'en étonne et cette dame me dit que c'est tout à fait normal que mon corps réagit et que certaines choses se débloquent...j'espère que ce n'est pas moi qui débloque....

A la fin de la séance, je suis fatiguée, nous parlons de ce qui c'est passé, de mes impressions, de ce qu'elle a perçu de moi et de mes blocages...je dois bien avouer que certains m'ont plus que sidérés car très enfouis...ce n'est en rien de la voyance, mais plutôt une connaissance, une approche différente d'un mal être qu'exprime notre corps...

Je suis ressortie, apaisée, heureuse d'avoir fait ce soin et j'en attends ses bienfaits sur le long terme, en effet ces derniers peuvent se manifester dans les heures ou les jours qui suivent, je pense qu'il faut aussi être attentive à soi...n'est ce pas là le début du bien être? 

Afficher l’image source

Posté par Esterina à 17:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 mai 2018

Le Polyamour

Voilà un terme que j'ignorais encore il y a peu de temps. Il semblerait que ce "polyamour" soit en vogue en ce moment, c'est une relation sentimentale honnête et franche, assumée avec plusieurs partenaires simultanément....Au moins là, les choses sont claires, encore faut il être en capacité de pouvoir le vivre et le supporter, qu'en sera t'il sur le long terme ? Afficher l’image source(tableau de Fragonard)

On connaît le couple, ce schéma vieux comme le monde et prometteur de bonheur...s'unir socialement, fonder une famille, acheter une maison, l'entourer d'une haie épaisse (pour vivre heureux, vivons cachés) acheter un chien qui fera la joie des enfants, on prend des habitudes, on s'assoit toujours dans le même fauteuil, on se regarde sans plus se voir, on finit par se ressembler (à défaut de s'assembler). On Pense souvent les mêmes choses, surtout lorsque le couple a été fusionnel...et on termine clonés.

Non ma vision n'est pas pessimiste, mais réaliste des vieux couples, c'est forcément inévitable, est ce une force que de se connaître si bien, est-ce à ce point génial de savoir ce que l'autre pense et va faire ??? certains diront oui car c'est reposant ...d'autres diront bah super !! aucune surprise,  où est le grain de folie?

L'adultère, je n'aime pas ce mot, il nous renvoie en mirioir la culpabilité. Il est dit dans le Dico : Violation du devoir de fidélité né du mariage, waouhhhh !!!! Impulsion, confusion des sentiments, des sens...me paraît plus juste.

"l'extra-conjugalité" existe ( j'adore ce mot !!! et oui parce que dedans il y a EXTRA tout un programme, pas toujours au rendez vous d'ailleurs) cette dernière sera t elle détrônée par ce "polyamour" afin d'éradiquer le désamour ???? je ne sais si je vivrais assez vieille pour voir aussi cette évolution d'un autre mode sociétal ? après tout il vaut peut être le coup ? en tout cas il permet le questionnement.

D'après ce que j'ai lu, le polyamour, amours pluriel certes, mais il s'agit véritablement d'amour, dans certains pays le législateur doit légiférer afin de reconnaitre les droits de chacun....

J'imagine d'emblée "la manif pour tous" et les airs offusqués de Frigide Barjot et compagnie, si cela arrivait  dans l'hémicycle de notre assemblée nationale pour une proposition de loi....Mais nous n'en sommes évidemment pas à ce stade...

Posté par Esterina à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2018

FRANC !!!

Il ne s'agit pas là, de notre ancienne monnaie le Franc, mais d'être ou non franc.

Qu'est ce qu'être franc et bien tout simplement posséder cette qualité "la franchise" ce qui équivaut à être loyal et sincère envers les personnes qui nous entourent et à fortiori ceux, pour qui l'on a de la considération, sans pour autant être grossier et manquer de savoir vivre. Et bien hélas, force est de constater que cette qualité bon nombre de personnes en sont totalement dépouvu...

Certain vous disent: "toute vérité n'est pas bonne à dire", certes.

D'autre, "il faut user de diplomatie et la franchise en est souvent dépourvue" bah voyons, il est tellement plus facile de jouer l'anguille.

Je reste persuadée que bien des conflits mineurs, ceux qui nous occupent et nous pourrissent souvent la vie, seraient évités si nous parlions avec cette sincérité que tout un chacun mérite. Je hais les nons-dit, c'est lâche, désespérément médiocre !!! 

Au fond, le manque de franchise caché derrière une soi-disant "diplomatie" est surtout et souvent de l'hypocirisie, voire de la duperie, de la couardise et oui en se défilant on évite tout questionnement, toutes conversations qui prêteraient à polémques ou pas d'ailleurs.

Etre spontanée, être authentique, parler franchement me rappelle un "des accords de Toltèque"

Que votre parole soit impeccable;

Parlez avec intégrité.

Ne dites que ce que vous pensez.

Evitez d'utiliser des mots qui vont à l'encontre de vous même

ou de commérer sur les autres.

Utilisez le pouvoir de vos mots

avec vérité et amour.

Posté par Esterina à 14:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]


13 mai 2018

Encore un dimanche au bout de la semaine !!!

Vous savez à quel point je hais les dimanches, bon c'est comme çà !!! et les dimanches pluvieux qu'en dire !!! rien.

En revanche hier bien que le temps n'invitait nullement à la promenade, je me suis décidée à prendre ma voiture, faire quelques kilomètres pour rejoindre la ville la plus proche et la plus grande, afin de flâner...

Une fois garée et armée de mon parapluie je déambule dans la ville, il est 14h bon nombre de magasins ont les portes clauses...tant pis pour le lèche-vitrines, la pluie fredonne une musique agréable à mes oreilles et mon esprit divague....non non je ne pense plus à....je me sens délivrée...ou du moins je n'ai plus mal...un sentiment de liberté m'envahit, je passe sur un petit pont dessous l'eau s'écoule tranquillement, deux canards posés là, comme des céramiques, ils ne bougent pas, je souris. Je continue mes déambulations veut m'offrir un café et bien non, décidément ils s'accordent tous à ne pas satisfaire mes petits plaisirs du samedi. grrr ah la province !!!! oui çà a du bon, certes, mais tout de même un samedi après midi en ville, çà doit vivre, bouger être animé... que nenni, pas en Vendée, du moins pas dans le coin où j'habite.

J'ai tout de même été contente de cette balade, elle m'a permis de me préparer, de me pomponner, de me sentir élégante et cela, malgré la pluie, çà m'a fait du bien. Je réitérerai donc et peu importe le jour, il faut vraiment que je m'écoute davantage, que l'homme de la maison soit là ou non...car nos envies ne sont pas nécessairement ou obligatoirement communes alors souplesse oblige !!!

Vêtue d'un legging, d'un pull (bah oui bien qu'au mois de mai il caille un peu) et de grosses chaussettes, je vais me lover dans mon canap, dévorer un bon bouquin en sirotant thé ou  café...et des ptits gâteaux ...hummm d'un coup ce dimanche m'apparaît moins maussade.

Résultat d’images pour images humoristique de femme sur un canape

 

Posté par Esterina à 14:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2018

RETRAITE !!!

Depuis quelques jours mon ordi donne des signes de faiblesse, s'agite me met des fenêtres noires, blanches un peu partout, tarde à s'ouvrir.  Bref il m'inquiète... 

Hier soir j'ai regardé l'émission consacrée à la retraite et aux tretraité(e)s, qu'en dire, qu'en penser ? forcément cela fait échos à ma situation, puisque retraitée depuis bientôt 7 années, puisque j'ai eu la chance de partir à 59 ans. Qu'elle n'était pas ma joie à l'époque, le pot de départ avec mes copines et amies, puis celui avec les collègues et la hiérarchie, mais au minima je n'ai  jamais aimé les enterrements de première classe, où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et surtout chargé d'hypocrisie...bien trop réaliste pour me sentir pousser des ailes et digérer leurs balivernes.

Si j'en crois l'émission,  j'ai pris ma retraite à ma date anniversaire et oui en décembre (pas bon) de plus cet hiver là, de la neige en île de France et plus de 30 cm dans mon jardin...moi qui déteste çà j'étais servie. Il était dit qu'il vaut mieux partir pour ce nouveau statut en juin, comme cela notre premier projet se trouve être les vacances. Notre projet fut de quitter la région parisienne ce que nous fîmes un an après.

Là pas de neige, c'est déjà çà de gagné, non !!!

Pour le reste j'ai tout bien fait, des projets, un investissement dans l'associatif, des hobby .... pour mon époux aussi, chacun vaque à ses occupations, nous ne sommes pas dans le conflit loin s'en faut ....mais le partage ce qui nous unissait n'est plus ou tellement moins fréquent...il me reste les habitudes et ce mal être prégnant !!! dû certainement au temps qui passe inexorablement, sur ce qui a été et qui n'est plus...

J'ai fait un pas pour essayer d'eradiquer ce mal être...j'ai RDV avec une professionnelle ...mais au mois de juillet ...ne dit on pas :

Tout vient à point pour qui sait attendre.

Posté par Esterina à 10:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 mai 2018

Retour de cours

Comme tous les lundis, je donne mes cours de français et aujourd'hui je suis heureuse pour l'un de mes demandeurs d'asile, la préfecture vient de lui délivrer un permis pour une durée déterminée pendant laquelle il est autorisé à séjourner sur notre sol et aussi à travailler le cas échéant...Sa joie était profonde, cette première étape est une victoire, pour autant rien n'est gagné, la procédure suit son cours, il faut juste espérer qu'au terme de celle ci la réponse soit favorable et concluante.

Aujourd'hui, nous avons beaucoup travaillé sur les expressions françaises, voire typiquement franchouillardes aussi, la lecture et le vocabulaire. C'est fou comme ils apprennent vite, je suis stupéfaite. Les jeux de rôles, les mises en situations favorisent énormément les dialogues et l'assimilation du vocabulaire. 

Je suis rentrée chez moi plus joyeuse, avec le sentiment d'avoir été utile, de participer un peu au "bien vivre ensemble", de donner un peu de moi pour ce que je crois être juste et humain. De voir la joie, le sourire et les yeux brillants de ce jeune homme waouh cela fait vraiment chaud au coeur.

Les enfants du monde dans un cercle dans le monde Banque d'images - 45089465Je me souviens lorsque j'étaie enfant, nous chantions une chanson qui illustre parfaitement cette image,:

Si tous les gars du monde pouvaient se donner la main, on ferait une ronde tout autour du monde lalalalala car j'ai oublié la suite...mais c'etait à n'en pas douter, une belle note d'espoir.

Posté par Esterina à 17:55 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 avril 2018

Insomnie !!

En ce moment, je ne parviens pas à dormir,  déjà que je trouve les journées extrêmement longues, si je n'ai plus la nuit pour me réfugier dans le sommeil pour ne pas penser cela va devenir vraiment pénible.

Ce soir, dans le journal de 20 h il était dit que de plus en plus de seniors divorcent, est ce dû à la longévité ? mais force est de constater que les couples dans notre tranche d'âge qui ont une vie commune de plus de 40 ans doivent être très amoureux pour survivre à l'usure du temps qui inexorablement fait son office, ou bien  l'habitude est devenue un mode de fonctionnement ou tout simplement ils ne se posent pas de question.

Mon époux étant à mes côtés lorsque cette rubrique a été évoquée, je lui ai fait remarquer que dans le fond ces personnes faisaient montre de beaucoup de courage pour prendre cette décision car à l'instar de ces gens, hélas nous ne partagions, également, plus grand chose.

Sa réponse fut " bah justement à quoi bon divorcer et enrichir les avocats puisque l'on fait déjà ce que l'on veut" certes, nous avons toujours fait ce que nous voulions, c'était aussi la force de notre couple, nous militions, nous faisions partie d'associations, nous élevions nos enfants, nous partions en vacances ensemble, nous étions complices, mari, femme, amis, amants, nous étions un tout..les enfants grandissent partent puis les petits enfants arrivent et à leur tour grandissent...une vie normale,  riche et comblée, faisant face ensemble aux coups durs..  nous partagions tant et tant de choses, or actuellement nous ne partageons plus rien.

L'homme de la maison vit sa passion "le char à voile" rentre crevé s'endort sur le canapé, puis me raconte ce qui s'est passé avec les copains, ce dont je me fiche éperdument, puis me propose de participer au repas de fin de saison, sympa non ...accepter d'y aller lui ferait plaisir, mais moi cela ne me dit vraiment rien, barbecue sous tivoli pas vraiment ma tasse de thé, j'ai dit que je n'irai pas. 

A quel moment cette vie a basculé ? à ma retraite je crois, ou à notre venue en Vendée...J'avais tellement espéré que cette nouvelle vie, dans une région à découvrir nous rapprocherait encore plus et bien il n'en est rien...La Vendée nous a éloigné l'un de l'autre. Pour pallier le manque et comme le chantait Brel "je pris quelques amants, il fallait bien passer le temps" un manque s'est substitué à un autre manque... Je m'étiole, je n'ai envie de rien, je ne sors quasiment plus et j'égraine le temps.

Old vintage pocket antique clock on a metal plate Banque d'imagessablier Golder et coeur rouge isolé sur blancTemps qui passe l'homme concept. Illustration de la vie de la naissance à la mort

Posté par Esterina à 01:37 - Commentaires [7] - Permalien [#]

24 avril 2018

une maison vide !!!

Tout à une fin, les amis sont repartis, puis ma fille est arrivée avec mes "chic ouf" et à leur tour ils sont repartis, ces deux semaines ont été intenses, de visites, de repas, de joie, de rire et pof d'un seul coup dimanche matin les voilà à bord de la voiture un  au revoir, merci à très vite...moi le sourire figé pour ne pas montrer mon chagrin et une fois la porte fermée de fondre en larmes.

Alors une fois de plus, vaquer, s'activer pour ne pas penser...hier j'ai repris le chemin des cours avec les demandeurs d'asile, c'est vrai que cela comble pour partie le manque qui m'assaille chaque jour un peu plus...Mon époux me dit que je déprime et que je devrais consulter...mais il n'y a pas de remède pour ce que j'ai...seul le temps fera son office ou pas.

Je suis souvent seule, cette liberté je n'en profite que peu au fond, elle me permet juste de me noyer dans le souvenir de ce qui a été pour moi une tornade de bonheur, de plaisir et d'amour intense. Je suis heureuse d'avoir vécu cela même si j'en souffre toujours terriblement, tellement de personnes passent à côté de cette communion du corps et de l'esprit...qu'il aurait été dommage de passer à côté. mais aie aie aie...

Je sais qu'il est difficile d'admettre que l'on peut aimer deux personnes à la fois et pourtant lorsque cela vous tombe dessus, tous les beaux principes volent en éclats. Des principes j'en ai bien évidement, mais pas ceux que la morale Judéo-chrétienne impose, sachant qu'ils sont chargés d'hypocrisie et que c'est indéniablement l'occasion qui fait le larron.

Aujourd'hui, je me sens vieille, moche et j'essaie autant que faire se peut de donner le change !!!  ne croyant pas aux miracles, je n'espère plus et je vis une vie insipide dont beaucoup se contenterait si à l'inverse de moi ils ne se posaient aucune question c'est peut être là que réside le bonheur...

"Quand tu n'as pas ce que tu aimes,

il faut aimer ce que tu as.

Posté par Esterina à 19:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]