Toi, moi, nous...et les autres!!!

09 juillet 2018

EN MODE

Vacances, la période estivale suppose repos, rompre avec ses habitues et faire ce que l'on a envie...certes mais en ma qualité de retraitée je suis souvent en mode vacances pour autant j'ai des habitudes comme de venir sur mon blog, donner des cours de français, etc...et bien là je vais me "DPC isée" lol et faire le lézard !!! profiter des mes grands petits enfants puisque j'ai la chance qu'à 18 et 20 ans ils viennent nous voir et profiter avec nous c'est vraiment que du bonheur.

Le week-end dernier mes deux filles, leur compagnon et mes quatre petits enfants étaient là, une belle tablée comme je les aime...nous avons passé un très bon week-end... 

A refaire dès que l'occasion se présentera, moi je suis partante.

A plus tard !!!

Posté par Esterina à 11:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 juillet 2018

APRES L 'ATTENTE !!!

Les résultats sont enfin parvenus jusqu'à moi accompagnés d'un petit mot du spécialiste précisant que ces derniers étaient rassurants, succints pour le moins, mais il ne m'en fallait pas plus pour ressentir un gros OUF de soulagement.

 

Alors j'aurai mauvaise grâce à geindre ou à me plaindre que la mariée est trop belle, pour autant et bien la vie est ce qu'elle est et n'est pas toujours aussi joyeuse, pétillante, comme j'aimerai qu'elle soit...je crois que je resterai une mélancolique, mardi je vais chez une kinésiologue...j'avais pris ce RDV il y a quelque temps sur les conseils d'une amie, j'attends beaucoup de cette consultation qu'en ressortira t-il ? j'espère du bien et surtout des pistes afin, qu'enfin je me sente bien dans mes pompes et que j'arrête de me triturer la tête.

Pour l'heure et bien c'est la canicule, il fait chaud chaud chaud !!! 

Afficher l’image source

 

 

Posté par Esterina à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2018

billet tristounet !!!!

Hier j'ai appris le décès d'un copain, nous nous étions perdus de vue, depuis quelques années après le décès de sa femme, avec qui j'étais particulièrement liée.

J'ai connu sa femme en 1968 quasiment à la veille des évènements, nous travaillions dans le même service, nous nous disions bonjour, nous avions le même âge 17 ans pour elle, 16 ans pour moi. Nous nous sommes trouvées sans se concerter à militer au sein du même syndicat notre amitié est née et a durée jusqu'à sa mort. En dehors du travail nous nous fréquentions peu, du moins au début ...puis les années passant, nous nous sommes mariées, nous avons eu des enfants et nos familles se retrouvaient ici ou là, lors de manifestations ou lors de pique nique que nous organisions. Plus le temps passait plus nous aimions partager ces moments amicaux nourris également de réflexion et de projection sur un avenir que nous voulions empreint de promesses et surtout de bonheur..Je me souviens aussi, qu'ils nous arrivaient de nous retrouver avec deux autres couples d'amis pour faire des bocaux de cornichons par exemple et où la franche rigolade régnait.. Les maris partaient pêcher et nous les rejoignions pour l'apéro et déguster la fructueuse pêche lol et nous descendions le Cher en canoë...

Que de bons souvenirs, le soir tous ensemble nous refaisons le monde jusqu'au petit matin...d'autre fois nous allions dans les bois cueillir du muguet, ou ramasser des champignons...Nous avons tous et réciproquement assisté au mariage de nos filles... tout un pan d'une vie !!!

Après la mort de mon amie, que nous surnommions Michou la tendresse, le  1er janvier 2005, nous avons les copains et moi essayé de garder le contact avec Gégé, mais il ne le souhaitait pas, invoquant qu'il lui était très difficile de nous revoir, cela lui faisait trop de mal car sa moitié n'était plus là. Nous avons essayé à plusieurs reprises et la réponse était toujours la même, nous avons fini par respecter et accepter son choix. Inutile de dire qu'aujourd'hui nous pensons que peut être, nous aurions dû réitérer nos appels.

Mon mari m'a dit, j'ai juste un an de moins que Gégé çà fait froid dans le dos, il est clair que l'on se verra davantage aux enterrements maintenant..d'aillerus la dernière fois que nous avons vu Gégé, c'était à la crémation de Pierre et çà fera 7 ans le 11juillet. 

Allez à un de ces quatres, Camarade !!

Bella Ciao - Leny Escudero

Posté par Esterina à 16:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 juin 2018

En ce moment,

Je pourrai dire que le moral va plutôt bien, encore que le fait d'attendre le résultat d'un examen médical met ma patience à rude épreuve, on m'a dit environ quinze jours...çà fait n'en fait que huit, pour autant cela n'empêche nullement mon esprit de vagabonder et pas toujours dans la bonne direction...hypocondriaque !!!! non certainement pas anxieuse tout au plus...il y a des mots tel que "biopsie" qui font fliper car d'emblée on l'assimile au cancer, alors que prélèvement et analyse non, cela revient sans doute aucun à la même chose...tout cela pour dire que c'est long la culture lol.

De plus hier, épreuve du bac français pour l'une de mes petites filles, bien entendu l'épreuve terminée, elle nous a donné ses impressions...qui forcément ne sont pas excéllentes, persuadée comme ses copines d'avoir fait un hors sujet...de l'entendre être déçue çà fait mal, un peu mal, sachant que quoique l'on dise cela ne change rien !!! encore une fois la réponse se trouve à la fin d'une attente qui se veut toujours interminable.

Pour clore le tout, ma seconde fille qui réside à quelques kilomètres de chez nous, nous a annoncé qu'elle songeait, si tout se passait comme elle l'envisageait... qu'elle mettrait sa maison en vente ou en location, d'ici à la fin de l'année, afin de vivre avec son chéri...waouh quoi de plus légitime au fond.... je trouve cela un peu précipité...mais bien entendu je me suis gardée de tout commentaire.

Comme la mode est au vintage et ce groupe (avec de nouvelles têtes fait une percée) ne boudons pas notre plaisir.

Les Parisiennes - Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine (1968)

Posté par Esterina à 16:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 juin 2018

Spiritualité et connaissance de soi !!!

Et tu trouveras le trésor qui dort en toi

Voici le dernier livre de Laurent Gounelle, qu'en dire et bien qu'il nous pousse à la réflexion sur la connaissance de soi et la spiritualité. J'aime ses livres, ils sont riches, percutants et celui là m'a surprise, moi qui athée jusqu'au bout des ongles, je me suis forcément attachée à l'un des acteurs principaux de ce livre en la personne d'Alice, elle aussi athée.

Mais je dois avouer qu'au fur et à mesure de ma lecture et des découvertes que faisaient Alice sur la religion, les évangiles et le parallèle avec les religions orientales, l'hindouisme par exemple et Lao-Tseu en particulier, j'étais captivée, le message est profond et là encore on se rend compte, hélas, que la religion catholique a, par des tours de passe passe ou de mauvaise interprétation des évangiles,  passée sous silence une vérité universelle. 

Il est vrai que l'on répète souvent, "aide toi et le ciel t'aidera", mais l'on sait aussi qu'une prière ne changera pas grand chose, que dans le ciel il n'y a rien et surtout pas dieu, le pauvre serait largement percuté et perturbé par les avions, mais que ciel ainsi que notre richesse résident en nous (encore faut il être initié à les découvrir).Je crois que si l'église nous apprenait à réfléchir de façon philosophique, de disséquer ce qu'est vraiment le message de Jésus, plutôt que de nous berner et surtout à nous culpabiliser avec nos soi-disants péchés et bien peut être qu'elle attirerait davantage.

Tout ceci pour dire, que ce livre est bien écrit, même si j'ai trouvé la fin un peu bâclée, c'est un excellent moment de lecture et de réflexion.

Posté par Esterina à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


01 juin 2018

Cadeau de fête des mères,

Lors des dernières vacances de ma fille aînée j'avais flashé sur une paires de nu-pieds très originaux mais voyant le prix, j'ai dit bah enfin de compte ils ne sont pas si beaux que cela...et nous avions continué nos emplettes...

Mais c'était sans compter sur la petite rusée qui en cachette, le jour suivant, s'était empressée de me les acheter...j'étais ravie et mes pieds sont très joliment parés....

Connaissant mon goût pour le développement personnel, ma seconde fille, elle s'est orientée vers le bien être et m'a offert un soin intitulé "Access Bar's" Ce soin est une technique efficace et rapide pour libérer les noeuds énergétiques, par le toucher des 32 points situés sur la tête. Il a pour but de débloquer des domaines précis de votre vie :

Diminution du stress et de l'anxiété, diminution des insomnies, relaxation profonde, le fameux et si difficile à atteindre le "lâcher prise, dissipation de blocages mentaux et émotionnels...Nettoyages des mémoires karmiques et réalignement des chakras.

Inutile de préciser qu'il faut y croire et le tenter sans aucun à priori...ce que j'ai fait, avec la plus grande des bienveillances, me disant cela ne peut que m'apporter et dans le cas contraire cela ne me fera aucun mal...

Donc ce matin à l'heure dite, je me suis rendue dans cet institut où tout est axé sur le bien être, des tisanes en passant par les pierres semie précieuses, les elfes, les huiles essentielles, les bougies,  etc...

Afficher l’image source

Une jeune fille m'invite gentiment à pénétrer dans la cabine dédiée au soin et j'attends...Comment appeler cette dame, le terme énergéticienne me vient à l'esprit donc ce sera mon énergéticienne...Nous échangeons quelques mots et la séance commence...

Je suis allongée, habillée mais pieds nus et une couverture me recouvre...là par de petits geste précis, une légère pression se fait à différents endroits de mon crâne, à un moment nous nous relions par nos majeurs, quelques minutes puis de nouveau les doigts de l'énergéticienne se positionnent sur mon crâne. 

C'est assez bizarre comme sensation, je ressens des fourmillements ainsi qu'un très furtif mal de tête, j'ai froid, je m'en étonne et cette dame me dit que c'est tout à fait normal que mon corps réagit et que certaines choses se débloquent...j'espère que ce n'est pas moi qui débloque....

A la fin de la séance, je suis fatiguée, nous parlons de ce qui c'est passé, de mes impressions, de ce qu'elle a perçu de moi et de mes blocages...je dois bien avouer que certains m'ont plus que sidérés car très enfouis...ce n'est en rien de la voyance, mais plutôt une connaissance, une approche différente d'un mal être qu'exprime notre corps...

Je suis ressortie, apaisée, heureuse d'avoir fait ce soin et j'en attends ses bienfaits sur le long terme, en effet ces derniers peuvent se manifester dans les heures ou les jours qui suivent, je pense qu'il faut aussi être attentive à soi...n'est ce pas là le début du bien être? 

Afficher l’image source

Posté par Esterina à 17:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]

22 mai 2018

Le Polyamour

Voilà un terme que j'ignorais encore il y a peu de temps. Il semblerait que ce "polyamour" soit en vogue en ce moment, c'est une relation sentimentale honnête et franche, assumée avec plusieurs partenaires simultanément....Au moins là, les choses sont claires, encore faut il être en capacité de pouvoir le vivre et le supporter, qu'en sera t'il sur le long terme ? Afficher l’image source(tableau de Fragonard)

On connaît le couple, ce schéma vieux comme le monde et prometteur de bonheur...s'unir socialement, fonder une famille, acheter une maison, l'entourer d'une haie épaisse (pour vivre heureux, vivons cachés) acheter un chien qui fera la joie des enfants, on prend des habitudes, on s'assoit toujours dans le même fauteuil, on se regarde sans plus se voir, on finit par se ressembler (à défaut de s'assembler). On Pense souvent les mêmes choses, surtout lorsque le couple a été fusionnel...et on termine clonés.

Non ma vision n'est pas pessimiste, mais réaliste des vieux couples, c'est forcément inévitable, est ce une force que de se connaître si bien, est-ce à ce point génial de savoir ce que l'autre pense et va faire ??? certains diront oui car c'est reposant ...d'autres diront bah super !! aucune surprise,  où est le grain de folie?

L'adultère, je n'aime pas ce mot, il nous renvoie en mirioir la culpabilité. Il est dit dans le Dico : Violation du devoir de fidélité né du mariage, waouhhhh !!!! Impulsion, confusion des sentiments, des sens...me paraît plus juste.

"l'extra-conjugalité" existe ( j'adore ce mot !!! et oui parce que dedans il y a EXTRA tout un programme, pas toujours au rendez vous d'ailleurs) cette dernière sera t elle détrônée par ce "polyamour" afin d'éradiquer le désamour ???? je ne sais si je vivrais assez vieille pour voir aussi cette évolution d'un autre mode sociétal ? après tout il vaut peut être le coup ? en tout cas il permet le questionnement.

D'après ce que j'ai lu, le polyamour, amours pluriel certes, mais il s'agit véritablement d'amour, dans certains pays le législateur doit légiférer afin de reconnaitre les droits de chacun....

J'imagine d'emblée "la manif pour tous" et les airs offusqués de Frigide Barjot et compagnie, si cela arrivait  dans l'hémicycle de notre assemblée nationale pour une proposition de loi....Mais nous n'en sommes évidemment pas à ce stade...

Posté par Esterina à 17:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 mai 2018

FRANC !!!

Il ne s'agit pas là, de notre ancienne monnaie le Franc, mais d'être ou non franc.

Qu'est ce qu'être franc et bien tout simplement posséder cette qualité "la franchise" ce qui équivaut à être loyal et sincère envers les personnes qui nous entourent et à fortiori ceux, pour qui l'on a de la considération, sans pour autant être grossier et manquer de savoir vivre. Et bien hélas, force est de constater que cette qualité bon nombre de personnes en sont totalement dépouvu...

Certain vous disent: "toute vérité n'est pas bonne à dire", certes.

D'autre, "il faut user de diplomatie et la franchise en est souvent dépourvue" bah voyons, il est tellement plus facile de jouer l'anguille.

Je reste persuadée que bien des conflits mineurs, ceux qui nous occupent et nous pourrissent souvent la vie, seraient évités si nous parlions avec cette sincérité que tout un chacun mérite. Je hais les nons-dit, c'est lâche, désespérément médiocre !!! 

Au fond, le manque de franchise caché derrière une soi-disant "diplomatie" est surtout et souvent de l'hypocirisie, voire de la duperie, de la couardise et oui en se défilant on évite tout questionnement, toutes conversations qui prêteraient à polémques ou pas d'ailleurs.

Etre spontanée, être authentique, parler franchement me rappelle un "des accords de Toltèque"

Que votre parole soit impeccable;

Parlez avec intégrité.

Ne dites que ce que vous pensez.

Evitez d'utiliser des mots qui vont à l'encontre de vous même

ou de commérer sur les autres.

Utilisez le pouvoir de vos mots

avec vérité et amour.

Posté par Esterina à 14:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 mai 2018

Encore un dimanche au bout de la semaine !!!

Vous savez à quel point je hais les dimanches, bon c'est comme çà !!! et les dimanches pluvieux qu'en dire !!! rien.

En revanche hier bien que le temps n'invitait nullement à la promenade, je me suis décidée à prendre ma voiture, faire quelques kilomètres pour rejoindre la ville la plus proche et la plus grande, afin de flâner...

Une fois garée et armée de mon parapluie je déambule dans la ville, il est 14h bon nombre de magasins ont les portes clauses...tant pis pour le lèche-vitrines, la pluie fredonne une musique agréable à mes oreilles et mon esprit divague....non non je ne pense plus à....je me sens délivrée...ou du moins je n'ai plus mal...un sentiment de liberté m'envahit, je passe sur un petit pont dessous l'eau s'écoule tranquillement, deux canards posés là, comme des céramiques, ils ne bougent pas, je souris. Je continue mes déambulations veut m'offrir un café et bien non, décidément ils s'accordent tous à ne pas satisfaire mes petits plaisirs du samedi. grrr ah la province !!!! oui çà a du bon, certes, mais tout de même un samedi après midi en ville, çà doit vivre, bouger être animé... que nenni, pas en Vendée, du moins pas dans le coin où j'habite.

J'ai tout de même été contente de cette balade, elle m'a permis de me préparer, de me pomponner, de me sentir élégante et cela, malgré la pluie, çà m'a fait du bien. Je réitérerai donc et peu importe le jour, il faut vraiment que je m'écoute davantage, que l'homme de la maison soit là ou non...car nos envies ne sont pas nécessairement ou obligatoirement communes alors souplesse oblige !!!

Vêtue d'un legging, d'un pull (bah oui bien qu'au mois de mai il caille un peu) et de grosses chaussettes, je vais me lover dans mon canap, dévorer un bon bouquin en sirotant thé ou  café...et des ptits gâteaux ...hummm d'un coup ce dimanche m'apparaît moins maussade.

Résultat d’images pour images humoristique de femme sur un canape

 

Posté par Esterina à 14:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2018

RETRAITE !!!

Depuis quelques jours mon ordi donne des signes de faiblesse, s'agite me met des fenêtres noires, blanches un peu partout, tarde à s'ouvrir.  Bref il m'inquiète... 

Hier soir j'ai regardé l'émission consacrée à la retraite et aux tretraité(e)s, qu'en dire, qu'en penser ? forcément cela fait échos à ma situation, puisque retraitée depuis bientôt 7 années, puisque j'ai eu la chance de partir à 59 ans. Qu'elle n'était pas ma joie à l'époque, le pot de départ avec mes copines et amies, puis celui avec les collègues et la hiérarchie, mais au minima je n'ai  jamais aimé les enterrements de première classe, où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et surtout chargé d'hypocrisie...bien trop réaliste pour me sentir pousser des ailes et digérer leurs balivernes.

Si j'en crois l'émission,  j'ai pris ma retraite à ma date anniversaire et oui en décembre (pas bon) de plus cet hiver là, de la neige en île de France et plus de 30 cm dans mon jardin...moi qui déteste çà j'étais servie. Il était dit qu'il vaut mieux partir pour ce nouveau statut en juin, comme cela notre premier projet se trouve être les vacances. Notre projet fut de quitter la région parisienne ce que nous fîmes un an après.

Là pas de neige, c'est déjà çà de gagné, non !!!

Pour le reste j'ai tout bien fait, des projets, un investissement dans l'associatif, des hobby .... pour mon époux aussi, chacun vaque à ses occupations, nous ne sommes pas dans le conflit loin s'en faut ....mais le partage ce qui nous unissait n'est plus ou tellement moins fréquent...il me reste les habitudes et ce mal être prégnant !!! dû certainement au temps qui passe inexorablement, sur ce qui a été et qui n'est plus...

J'ai fait un pas pour essayer d'eradiquer ce mal être...j'ai RDV avec une professionnelle ...mais au mois de juillet ...ne dit on pas :

Tout vient à point pour qui sait attendre.

Posté par Esterina à 10:37 - Commentaires [3] - Permalien [#]