Il y a longtemps que je n'ai pas écrit un message qur la routine de la vie quotidienne, il est vrai que les jours défilent à toute allure et que nous n'avons pas forcément le temps de nous arrêter pour nous regarder vivre.

Cependant, c'est fou nous sommes "habitudes" se lever, petit déjeuner et là mon époux fait systématiquement, tel un robot, les mêmes gestes, sortant son bol du placard, le lait du réfrigérateur, le versant dans un récipient et le faire chauffer au micro onde pendant que le café lui s'écoule de la cafetière, coupant le pain pour le griller au grille-pain, seule variante confiture ou miel et le voilà s'installant pour ce moment privilégié...

Quant à moi je ne sais jamais en me levant si je petit déjeunerais ou non, cela dépend de ma faim au réveil...après ce rituel et bien chacun vaque à ses occupations, après bien entendu, le passage obligé de la salle de bain. Mon époux jette un oeil pour vérifier l'heure de la marée, la vitesse du vent, le sac est prêt (ce qu'il avait déjà fait la veille au soir) ...coup de fil des copains pour confirmation et hop le voilà parti.

Les jours se succèdent... il arrive parfois que nous nous voyons pas de la journée, puisque qu'occupés par nos activités diverses. Il y a quelques avantages à cela, nous nous chamaillons pas et nous avons des choses à raconter au diner.

Mais en réalité ces quelques paroles aimables, ces regards qui ne se voient plus, ces élans qui se croisent, ces gestes qui s'ignorent, c'est un énorme malentendu au quotidien. Alors forcément je me triture l'esprit, me pose mille et une questions est ce cela que l'on appelle le désamour ou est ce tout simplement le vivre ensemble qui est devenu pesant.

Certes, c'est formidable que de vieillir ensemble, d'avoir chacun ses occupations, de ne pas obliger l'autre à participer à ce qui ne lui convient pas, mais à force de faire que ce qui nous plaît, j'ai le sentiment que l'on se perd, que l'on s'est perdu.