24 février 2018

Ce que j'aurai aimé te dire !!!

et que ta lâcheté m'a interdit. Pas un jour ne passe sans que je pense à toi, a ce que nous avons vécu de charmant, de beau, de drôle, de torride...Je me pose toujours les mêmes questions, comment as tu pu me rayer de ta vie aussi facilement, as tu retrouvé le bonheur ...comment vis tu ce quotidien morose, que tu me décrivais parfois, t'as t il rattrapé? Vis tu ce désamour ? tu sais les regards qui ne se voient plus, les élans qui se croisent, le gestes qui s'ignorent, cet immense malentendu au fur et à mesure des jours.  Je... [Lire la suite]
Posté par Esterina à 16:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 février 2018

Résumons !!!

La semaine qui vient de s'écouler m'a permise de faire le point sur mes activités. J'avais déjà supprimé la country dans laquelle je ne me retrouvai pas, et jeudi j'ai mis fin à mon cours de modelage. J'ai pratiqué cette activité pendant cinq années avec un plaisir non dissimulé, mais hélas les conditions dans lesquelles se font les cours ne me conviennent plus. En effet, au sein de cet atelier il y a aussi des peintres en grand nombre... trop de bruit, aucun repect des sculptures en devenir, chacun mettant son grain de sel ...bref... [Lire la suite]
Posté par Esterina à 17:46 - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 février 2018

Expressions désuètes !!!

Lorsque j'étais plus jeune, les hommes ou quelquefois les femmes employaient, pour évoquer telles ou telles choses, des expressions que je trouvais rigolotes et très imagées par exemple, si je m'ennuiais ma mère me disait : " tu n'as qu'à de gratter les jambes pour t'en faire des bas rouges" bien évidemment je haussais les épaules ...pour autant je n'ai pas manqué à mon tour de le dire à mes filles des années plus tard et aujourd'hui à mes petits enfants. Je me souviens aussi que l'on me disait que j'avais des yeux : "à... [Lire la suite]
Posté par Esterina à 16:39 - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 février 2018

la solitude

Ce sentiment m'effraie ou du moins m'effrayait, force est de constater que la vie que je mène ici, me confronte le plus souvent à cette solitude non désirée par moi et contrairement à ce que je pensais et bien je l'apprivoise ou c'est elle qui m'apprivoise, mais je la redoute moins. Je suis souvent seule, premièrement à cause du sport que pratique mon époux et deuxièmement à cause des travaux qu'il effectue dans la maison de ma fille, bref, pour combler l'absence de l'homme de la maison, j'ai envisagé, essayé mille et une façon de me... [Lire la suite]
Posté par Esterina à 16:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]