Cela fera bientôt 6 années que je réside en Vendée,  notre installation était pour moi synonyme d'espoir, d'envie, d'un enthousiasme énorme pour ce changement de résidence. Ne connaissant pas du tout la région, mon imagination débordait de curiosité, fourmillait...force est de constater que peu de changement, voire aucun...ou si peu et en tout cas pas ceux que je supposais. L'ennui s'est très vite installé, je me suis occupée de mille et une façons, j'ai appris à peindre, à modeler bref je me suis découverte des dons artistiques que j'exploite toujours avec beaucoup de plaisir. J'ai comblé mon ennui différemment, j'ai rencontré des personnes, auxquelles je me suis attachée, trop pour l'une d'entre elle ce qui m'a donné un bonheur immense et également un chagrin immense...j'ai mis du temps à me retrouver, je crois que je vais mieux mais je me refuse d'oublier ce qui a été tellement bon et beau.

Je dois avouer que pendant ces six années je me suis contrainte à dire que je me plaisais dans cette ville, la méthode Couée sans doute, j'espérais vainement que cela fonctionnerait. Il n'en est rien, donc après moult tergiversations, hésitations et réflexions, nous avons décidé avec l'homme de la maison de mettre notre maison en vente...c'est chose faite il ne reste qu'à attendre, laisser les professionnels agir croire en notre bonne étoile afin que notre projet se réalise.

Tourner la page à ce qui m'a fait souffrir, s'offrir le luxe de ce changement, sans pour autant forcément changer de région...cela nous le déciderons dès lors que cela s'avèrera utile pour l'heure c'est prématuré...

D'autres lieux d'autres cieux et pourquoi pas enfin cette sérénité tant espérée.