Nous venons de passer deux jours avec l'une de mes petites filles, force est de constater qu'à chaque époque son vocabulaire, ses tics de langage et ses expressions. Adolescente j'horripilais mes parents, j'employais pour un oui pour un non le mot " vachement" .

 Aujourd'hui ce qui énerve ma petite fille est le mot "globalement", il semblerait que je l'emploie souvent alors que je pourrai allègrement le remplacer par " en outre" ce qui à l'évidence lui conviendrait mieux. Et le "nonobstant" elle n'aimes pas, trop vieux, désuet....snob.

De ce constat, je me suis amusée à noter ses tics de langage à savoir :

GRAVE : est devenu le synonyme de "beaucoup", "d'énormément",  exemple, tu as aimé ce livre ? réponse : GRAVE" trop bien 

JE SUIS EN MODE : ( celui là 15 fois par jour), exprime pour l' interlocuteur un sentiment, un état dans lequel on se sent, un jugement, un trait de caractère,  par exemple :  "je suis en mode fatiguée aujourd'hui", "elle était en mode vexée, hier"...

GENRE : exemple "Il fait genre!"  revient à dire il fanfaronne,  (moi j'aurai dit quel m'as tu vu)

Il y a aussi les mots qui remplace la ponctuation les "voilà", "c'est çà", "carrément" !!!! de base m'écorche aussi beaucoup les oreilles...

Conséquence, lorsque ce vocabulaire m'agace je réponds en mode "argot" et là je la perds définitivement par exemple :

Bon ma louloutte ,c'est pas le tout des choux mais, il est onze broquilles à la dégoulinante de mezigue, faut préparer le fricti si on veut grailler ...et là, en mode choquée, elle me dit : mais enfin Nonna tu n'as pas honte de parler comme çà?.

Afficher l’image source(image prise sur le net)

Bah non !!! moi je trouve cela très drôle, il faudra que j'essaie le  verlen.