C'est Pâques, pour moi cette année c'est un week end ordinaire...pas de chasse aux oeufs dans le jardin, puisque mes petits enfants sont en région parisienne et nous en Vendée...Et bien je dois avouer que cela ne manque pas...ces traditions (pour nous les non-croyants) sont purement mercantiles... je suis heureuse d'y échapper....Ils mangerons moins de chocolats et c'est pas plus mal...

Deviendrai-je égoïste? non je ne le pense pas, mais toutes ces coutumes, ces fêtes que l'on s'oblige à célébrer, ces contraintes que l'on s'oblige subir...pour qui, pour quoi, pour faire plaisir, parce que çà se fait...rhaaa !!!! je crois que cette distance, du fait de notre éloignement géographique, m'a permis de comprendre qu'au fond tout cela me cassait les  pieds...Vraiment je n'en avais pas conscience, j'étais toujours heureuse de voir la maison pleine de monde, d'entendre les cris des enfants, je ne dirais pas non plus que cela ne me manque pas... mais pas autant que je le supposais...Je reste partagée, parfois le manque est prégnant et puis!!!!  Il m'arrive de ne pas me reconnaître, tant il me semble avoir changé...je me libère de plus en plus de mon carcan que mon rôle de mère, de grand mère m'imposait....J'ai l'impression d'être une autre femme...je me suis découverte des passions, je m'autorise souvent de me faire plaisir...Cette liberté de penser comme cela aujourd'hui, cette liberté d'être si différente, humm je la savoure... alors les cloches peuvent tintinnabuler, qu'elles sonnent encore et encore pour annoncer, le printemps, la renaissance et surtout la vie.