Voilà un terme que j'ignorais encore il y a peu de temps. Il semblerait que ce "polyamour" soit en vogue en ce moment, c'est une relation sentimentale honnête et franche, assumée avec plusieurs partenaires simultanément....Au moins là, les choses sont claires, encore faut il être en capacité de pouvoir le vivre et le supporter, qu'en sera t'il sur le long terme ? Afficher l’image source(tableau de Fragonard)

On connaît le couple, ce schéma vieux comme le monde et prometteur de bonheur...s'unir socialement, fonder une famille, acheter une maison, l'entourer d'une haie épaisse (pour vivre heureux, vivons cachés) acheter un chien qui fera la joie des enfants, on prend des habitudes, on s'assoit toujours dans le même fauteuil, on se regarde sans plus se voir, on finit par se ressembler (à défaut de s'assembler). On Pense souvent les mêmes choses, surtout lorsque le couple a été fusionnel...et on termine clonés.

Non ma vision n'est pas pessimiste, mais réaliste des vieux couples, c'est forcément inévitable, est ce une force que de se connaître si bien, est-ce à ce point génial de savoir ce que l'autre pense et va faire ??? certains diront oui car c'est reposant ...d'autres diront bah super !! aucune surprise,  où est le grain de folie?

L'adultère, je n'aime pas ce mot, il nous renvoie en mirioir la culpabilité. Il est dit dans le Dico : Violation du devoir de fidélité né du mariage, waouhhhh !!!! Impulsion, confusion des sentiments, des sens...me paraît plus juste.

"l'extra-conjugalité" existe ( j'adore ce mot !!! et oui parce que dedans il y a EXTRA tout un programme, pas toujours au rendez vous d'ailleurs) cette dernière sera t elle détrônée par ce "polyamour" afin d'éradiquer le désamour ???? je ne sais si je vivrais assez vieille pour voir aussi cette évolution d'un autre mode sociétal ? après tout il vaut peut être le coup ? en tout cas il permet le questionnement.

D'après ce que j'ai lu, le polyamour, amours pluriel certes, mais il s'agit véritablement d'amour, dans certains pays le législateur doit légiférer afin de reconnaitre les droits de chacun....

J'imagine d'emblée "la manif pour tous" et les airs offusqués de Frigide Barjot et compagnie, si cela arrivait  dans l'hémicycle de notre assemblée nationale pour une proposition de loi....Mais nous n'en sommes évidemment pas à ce stade...